seriykotik1970

Transition énergétique : l’académie des Sciences loue le nucléaire et les gaz de schiste !

Lundi 14 janvier, l’Académie des Sciences a présenté ses recommandations sur la transition énergétique. J’ai regardé ses recommandations avec en tête le souvenir des autres positions de l’Académie des Sciences sur les OGM (« sans danger ») sur les nanotechnologies (« sans danger ») sur le nucléaire après Fukushima (surtout continuer, quitte à améliorer la sécurité), sur les dioxines (aucun mort à Seveso, on a exagéré)…

Elle n’a d’ailleurs pas changé d’avis puisque madame Bréchignac, ancienne présidente du CNRS, temple de la recherche académique française, a précisé :  » Au sein de l’Académie, nous ne sommes pas tous d’accord sur le rôle des gaz à effet de serre dans le réchauffement climatique[1]. Je n’attendais pas trop de cet avis éminemment institutionnel. C’est qui permet de ne pas être déçue…

L’Académie des Sciences parle beaucoup de la production d’énergie (nucléaire, gaz de schistes et renouvelables…) mais ne semble pas avoir beaucoup de chose à dire sur l’efficacité énergétique et, sauf erreur de ma part, oublie le thème de la sobriété. C’est d’ailleurs normal. Si on développe massivement toutes les productions, il y aura beaucoup trop d’énergie produite et il faudra la consommer… Avec cette approche, il faut donc éviter de faire trop d’économies d’énergie !

Lien vers la page de présentation du rapport de l’Académie des Sciences